On parle de taureaux. Luis Francisco Espla et sa goyesca

C’était un rêve, une autre étape, réaliser et vivre une autre étape, si forte ?
Je pense souvent que la vie ne nous offre guère de surprises, celle-ci me fut une des plus agréables lorsque Juan Bautista mit à ma disposition son arène d’Arles et 2000 ans d’histoire pour que j’y intervienne: je l’ai assumée avec un profond respect car il m’apparaissait qu’on ne pouvait dénaturer une histoire de deux mille ans.